Comment relever le défi de l’eau dans l’agriculture ?

Comment relever le défi de l’eau dans l’agriculture ?

L’édition 2020 de « La situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture », publication phare de la FAO, pose un nouveau regard sur la question des pénuries d’eau et de la rareté de l’eau dans le monde.

Plus de 3 milliards de personnes vivent dans des régions agricoles qui connaissent des niveaux élevés à très élevés de pénurie d’eau ou de rareté de l’eau, et presque la moitié d’entre elles sont confrontées à de graves contraintes hydriques. Par ailleurs, les ressources en eau douce disponibles, par personne, ont diminué de plus de 20 pour cent ces vingt dernières années au niveau mondial. Il faudra donc produire plus avec moins, en particulier dans le secteur agricole, le plus gros utilisateur d’eau dans le monde.

Une meilleure gestion des ressources en eau, prenant appui sur une gouvernance efficace et de solides institutions – y compris des droits d’usage et des régimes fonciers applicables à l’eau sur lesquels les gens puissent compter et qui reposent sur la comptabilité et l’audit de l’eau – est une condition essentielle à la sécurité alimentaire et à la nutrition dans le monde, ainsi qu’à la réalisation des objectifs de développement durables (ODD): c’est ce qu’explique « La situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture 2020 » – une publication phare de l’Organisation de Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), parue aujourd’hui.

«Par le présent rapport, la FAO envoie un message fort: nous devons nous attaquer vigoureusement et sans attendre aux pénuries d’eau et à la rareté de l’eau dans le secteur agricole», a déclaré le Directeur général de la FAO, M.Qu Dongyu, lorsqu’il a présenté le rapport. «L’eau est essentielle pour l’agriculture bien sûr, mais aussi pour le maintien des moyens d’existence et la survie des civilisations.»

Source FAO – 26 novembre 2020 –

Pour aller plus loin