Un monde de l’Eau à +4°C

Un monde de l’Eau à +4°C

Sécheresse en Europe, inondations en Asie du Sud-Est, incendies en Californie …

Les signaux d’alarme du dérèglement climatique se multiplient.

L’eau en est un des marqueurs principaux.

Parlons en avec le Centre National des Etudes Spatiales. (Source PFE).

Lundi 12 octobre 2020, à la veille de la Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophe, s’est tenue au Siège du CNES la conférence «Un monde de l’eau à +4°C», présentant les conditions et solutions pratiques pour mieux gérer et préserver la ressource en eau,dans le cadre du réchauffement climatique global. Jean Launay, Président du Comité National de l’Eau (CNE) et du Partenariat Françaispour l’eau (PFE), Jean-Yves Le Gall, Président du Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) et Erik Orsenna, Président d’Initiatives pour l’Avenir des Grands Fleuves (IAGF), comptaient parmi les nombreux intervenants. La conférence a débuté par la projection de la vidéo «Imaginons un monde à +4°C» qui tire le signal d’alarme sur l’interdépendance entre le climat et la sécurité environnementale ainsi que sur le risque de pandémies. La réalité confirme aujourd’hui les données scientifiques mises en images par cette vidéo, primée trophée d’argent au Festival Deauville Green Awards.