Cairo Water Week 2019

Cairo Water Week 2019

Le Conseil Mondial de l’Eau, lors du « Cairo Water Week » a annoncé la mise en place d’un Observatoire International des Ressources en Eau et en Energie Non Conventionnelles.

Loïc FAUCHON, Président du Conseil Mondial de l’Eau, a en effet souligné que les ressources alternatives et non conventionnelles, telles que le dessalement de l’eau de mer et des nappes phréatiques saumâtres, ainsi que la réutilisation des eaux usées sont des solutions efficientes et renouvelables, et que la réponse à la pression démographique va devoir généraliser.

«  Oui chers Amis, la terre a soif et quand elle a soif, les hommes ont faim!

Et cette grande région, depuis l’Atlantique jusqu’à sous-continent indien en revenant par la corne de l’Afrique, a soif. C’est même un véritable triangle de la soif avec ses 2 milliards d’habitants. L’eau y est rare, et les populations connaissent un stress hydrique parfois violent qui s’aggrave chaque année un peu plus. Pour assurer cette sécurité de l’eau, nous devons améliorer le partage des connaissances et des savoirs. Valoriser nos connaissances et nos compétences c’est l’assurance d’accroitre le volume de la ressource et aussi sa qualité. C’est la diversifier puis la rapprocher des différents usages qu’ils soient domestiques, agricoles ou industriels. Nous saurons à l’avenir créer de véritables ressources non conventionnelles et alternatives. »

Le Conseil Mondial de l’Eau est prêt à s’investir, car selon son Président, c’est son rôle, dans le recensement   de   la   dissémination   des   expériences   conduites   dans   ce domaine des ressources renouvelable.   Cet observatoire fera appel à l’expérience de des membres du WWC, organisations professionnelles, opérateurs, experts et gouvernements.